Le marché français de la carterie est estimé à 357 millions d’euros. Il se répartit comme suit :
240 millions d’euros pour les Cartes de voeux
83 millions d’euros pour les emballages cadeaux
36 millions d’euros pour la carte postale touristique

CA de 36 millions pour la carte postale touristique dont le format standard est de 10cm x 15cm, prix moyen 0,50€, soit environ 74 millions d’unités.
La période estivale représente environ 80% du volume annuel.

CA de 240 millions pour la carte de vœux, prix moyen 3,50€, soit environ 69 millions d’unités.
La carte de vœux de fin d’année représente environ 28% du volume annuel, les 72% restants sont vendues tout au long de l’année à l’occasion de fêtes, anniversaire, mariage, naissance, condoléances, retraite…

CA de 83 millions pour les emballages cadeaux dont le produit principal est le papier cadeau en format 2m x 0,70m, prix moyen de 2,72€, soit environ 30 millions d’unités.

L’année 2020 a été marquée par les périodes de confinements qui ont impacté de façon inégale les circuits de distribution.
Le mois de Décembre 2020 a été très dynamique, montrant ainsi l’attachement des Français à la carte de vœux qui permet de transmettre une attention.

Les ménages constituent la principale clientèle des produits de la famille Carterie, les professionnels n’intervenant que ponctuellement en achetant des cartes de vœux en fin d’année.

Sur ce secteur d’activité, le tissu économique est composé très majoritairement de PME réparties sur tout le territoire national.

Les circuits de distribution principaux des produits restent ceux des détaillants : spécialistes culturels (FNAC, Cultura), indépendants, spécialistes beaux-arts et loisirs créatifs, chaînes de magasins et grands magasins qui occupent la première place avec 47,5% des ventes.
Les Grandes Surfaces Alimentaires assure quant à elle 23,5% des ventes, près des deux-tiers de cette activité revenant aux hypermarchés et un tiers aux autres points de ventes plus petits.
Les « autres distributeurs », qui regroupe les tabacs, kiosques, cafés-hôtels, magasins de souvenirs, musées et organismes caritatifs, réalise 22,5% des ventes, les fournituristes de bureau 4,5% et les superstores 2 % des ventes.